Authentiques bagels new-yorkais

Véritables bagels new-yorkais

Des authentiques bagels new-yorkais, vous en rêviez ? Une texture ferme et une croute bien dorée, réalisez vous-mêmes ces petits pains troués à la maison ! Un jeu d’enfant 🙂 .

Bagels : la recette facile et authentique

Comme pour beaucoup, les journées passées en confinement se ressemblent : un jour sans fin comme dirait l’autre ! Je suis ravie de constater que beaucoup ont pris le chemin de la cuisine en ces temps cloîtrés à la maison. Toutefois il faut bien le dire, les jours passent et il est difficile de trouver des idées de repas originaux. Je vous avoue qu’ici, notre passion pour le pain nous trahit. Et c’est comme ça que l’on varie bien souvent nos petits plats ! Bagels par ci, flatbreads par là, pain à burger, wraps, scones salés… De quoi pimper vos passages à table avec des garnitures variées ! 

Revenons aux bagels. On se voit tout de suite arpenter les rues de NY à la seule évocation de ce doux nom. Il sonne pourtant faussement américain ! Eh oui, le bagel est bel et bien européen. Il est même polonais pour être plus précise. Déjà dégusté au sein de la communauté juive de Cracovie au XVIIe siècle. C’est via l’immigration vers les US que le bagel arrive outre-Atlantique ! C’est vrai, sa mie ferme et son petit goût sucré a de quoi conquérir le monde…

Et croyez-moi, vous n’allez pas être déçus du voyage ! Je crois avoir développé une expertise très particulière en matière de bagel. En effet, j’en ai mangé beaucoup beaucoup beaucoup et dans de nombreux endroits ! C’est donc tout naturellement que j’ai cherché la recette parfaite pour retrouver leur authentique texture ! Après avoir testé des tas de recettes, je suis tombée sur celle du Vital Food un jour de printemps 2018. Et vous savez quoi ? Je l’ai tout de suite adoptée, et j’espère que vous l’apprécierez tout autant ! Alors vous êtes prêts à embarquer ? Voici la recette des authentiques bagels new-yorkais !

Des ingrédients simples pour préparer ces bagels new-yorkais !

L’avantage des pains en période de confinement, c’est que leurs recettes demandent peu d’ingrédients. Bon je vous l’accorde, la farine devient elle aussi une denrée rare en ce moment. Mais restons positif : ce n’est que temporaire ! Autre avantage des pains : on peut les garnir avec tout ce qu’on a sous la main … Voici quelques indications sur les ingrédients nécessaires :

  • La farine. Privilégiez une farine classique, de la T45 à la T65 selon ce que vous avez sous la main ! L’essentiel est d’avoir une farine riche en gluten. Assez riche pour que les pains soient consistants et lèvent sans trop de soucis !
  • La levure. Idéalement, de la levure fraîche de boulanger. C’est vraiment le top du top pour obtenir la texture idéale. Habituellement, je n’utilise que ça. Mais confinement oblige, les déplacements à l’extérieur se font rares et en avoir est aujourd’hui un luxe ! Vous pouvez donc très bien utiliser de la levure sèche, de boulanger toutefois encore.
  • L’eau. Elle doit être tiède pour activer la levure (attention, pas chaude !). Vous en aurez également besoin pour le pochage.
  • Le sucre. Eh oui, ce qui nous fait chavirer dans les authentiques bagels new-yorkais, c’est bien cette petite touche sucrée qui ravit nos papilles !
  • Vous aurez également besoin d’huile d’olive, de sel et d’un oeuf pour la dorure. Ajoutez aussi quelques graines pour la déco (sésame, pavot…).
  • La garniture. Pensez aux ingrédients qui constitueront votre garniture ! Même si on a tendance à les garnir de cream cheese, de saumon fumé, d’avocat… Les bagels sont idéaux en cette période de confinement puisque vous pouvez y mettre tout votre frigo !
Authentiques bagels new-yorkais

Comment faire de vrais bagels américains ?

Tout d’abord petite mise au point : on me demande régulièrement si mes recettes nécessitent obligatoirement un robot pâtissier… Je l’admets, je suis une vraie flemmarde et puisqu’il est là, autant en profiter au maximum. Je fais donc tout au Kitchenaid ! Mais pas de panique. J’ai conscience qu’avoir un tel assistant est un investissement. Je comprends tout à fait que tout le monde n’ait pas sauté le pas. Alors la réponse est NON. Vous pouvez bien évidemment réaliser mes recettes sans robot, juste avec un peu d’huile de coude et de la patience. De toute façon, c’est ce qu’on a en ce moment non ? De l’énergie à revendre et du temps pour préparer tout ce qui nous fait envie ! 

Quelques astuces pour réussir vos authentiques bagels

  • L’utilisation de la levure. Attention à ne pas mettre en contact la levure avec le sel ou le sucre au début de la préparation. On le répète souvent mais le contact du sel dégrade l’effet de la levure.
  • Le temps de pousse. Encore une fois, comme dans toutes les recettes de pains, un temps de pousse est nécessaire. Il faudra ici compter au minimum 1h30 dans un endroit chaud pour la première levée. La deuxième se fera au frais, pendant 30 minutes.
  • Le pochage. Ce qui fait toute l’originalité des authentiques bagels new-yorkais, c’est leur texture bien ferme et pourtant tellement addictive ! Et pour cela, rien de tel que l’étape du pochage. Pochez donc vos bagels dans une casserole d’eau bouillonnante avec du sel, de la Maïzena et de la cassonade. Veillez à bien souder les bagels avant de les déposer dans l’eau. Ce serait dommage qu’ils ne s’ouvrent et qu’ils perdent leur forme si caractéristique.
  • La cuisson : Ici rien de sorcier. Les bagels devront être cuits dans un four préchauffé à 210°C pendant une 15aine de minutes. Ils doivent être bien dorés à la sortie ! Je sais que cette douce odeur qui envahira votre cuisine vous fera devenir fou mais patience ! Attendez le complet refroidissement avant de les garnir.

Bagels new-yorkais

Des bagels fermes et généreux, comme à New-York !
Prep Time30 mins
Cook Time15 mins
1 hr 30 mins
Total Time2 hrs 15 mins
Course: Brunch, Pains, Petit déjeuner, Pique-Nique, Sandwich
Cuisine: Américaine, Européenne
Keyword: Bagels, Bread, Breakfast, Brunch, Petit déjeuner, Pique-Nique, Sandwich
Servings: 6 bagels
Calories: 350kcal

Ingredients

Pour la pâte à bagels

  • 500 g de farine classique (T45 à 65)
  • 10 g de levure fraîche de boulanger (ou un sachet de levure sèche)
  • 25 cl d'eau à température ambiante
  • 30 g de sucre
  • 20 g d'huile d'olive
  • 9 g de sel
  • 1 oeuf
  • Graines de sésame ou autres graines

Pour le pochage

  • 3 L d'eau
  • 30 g de sel
  • 30 g de maïzena
  • 30 g de cassonade

Instructions

  • Activez la levure : dans un bol, mélangez la levure émiettée ou le contenu de votre sachet dans de l'eau tiède. Patientez une dizaine de minutes.
  • Versez la farine dans la cuve de votre robot muni du crochet, ou dans un saladier pour tous les courageux qui réaliseront cette recette à la main ! Déposer le sucre et le sel sur les bords.
  • Creusez un puit puis versez votre mélange eau/levure ainsi que l'huile d'olive.
  • Pétrissez une dizaine de minutes, jusqu'à ce que la pâte se décolle des parois du bol. Pour un pétrissage à la main, la pâte doit avoir une consistance homogène et se tenir.
  • Déposez votre pâton dans un saladier recouvert de film alimentaire (pour éviter la formation d'une croute) et d'un torchon. Laissez votre pâte pousser pendant au moins 1h30 dans un endroit chaud (plus si vous avez un peu plus de temps). Elle doit bien gonfler.
  • Chassez le gaz contenu dans votre pâton en lui donnant des petits coups : vous êtes en train de dégazer la pâte !
  • Divisez votre pâton en 6 parts égales. Boulez-les puis formez des boudins.
  • Pour réaliser la forme caractéristique du bagel, il y a deux façons : l'une consiste à former un anneau avec votre boudin, autour de votre main, et de le souder aux extrémités avec un peu d'eau. Si cette technique ne vous convient pas, vous pouvez également faire un trou dans chaque boule avec vos doigts, l'essentiel est que le trou soit d'environ 5 cm minimum (sinon il risque de se refermer lors du pochage ou de la cuisson). Choisissez la technique avec laquelle vous êtes le plus à l'aise et faites de même avec tous vos pâtons. Je vous conseille de les déposer sur une plaque ou un plateau recouvert de papier sulfurisé et d'un petit peu de farine.
  • Il est temps de laisser une nouvelle fois pousser vos petits bagels ! Recouverts de film alimentaire, déposez-les au réfrigérateur et laissez-les tranquilles pendant une trentaine de minutes ! Les bagels doivent bien gonfler.
  • Préchauffez votre four à 210°C et préparez l'eau du pochage. Dans une grande casserole, portez à ébullition 3L d'eau avec le sel, la cassonade et la Maïzena.
  • Pochez vos bagels : déposez-les délicatement dans la casserole, les uns après les autres (j'utilise pour cela une écumoire ou une pelle). Pochez-les 1 minute d'un côté, 30 secondes de l'autre.
  • Avec l'écumoire ou votre pelle, récupérer les bagels pochés et déposez-les sur une plaque allant au four, recouverte de papier sulfurisé. Dorez-les avec l'oeuf battu et recouvrez-les des graines de votre choix.
  • Enfournez vos bagels pour 15 minutes (à surveiller!) jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés. L'odeur vous chatouille déjà les narines mais il faudra être patient pour les dévorer : attendez leur refroidissement complet avant de les garnir !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *