Ma recette de la focaccia au romarin

Focaccia au romarin

Laissez-moi vous partager ma recette de la focaccia au romarin : bien dorée, juste croustillante sur le dessus et moelleuse à l’intérieur. On bave devant sa texture alvéolée imprégnée d’huile d’olive et parfumée au romarin.

Ma recette de la focaccia au romarin

On profite de l’arrivée du printemps et du soleil à travers les seuls rayons que veulent bien laisser passer nos fenêtres (petits chanceux confinés à la campagne, je vous envie). Toutefois, rien ni même ce climat pesant ne pourra entacher notre envie de préparer une bonne recette aux senteurs d’été !

Eh oui, c’est encore une recette de pain que je vous propose ! Vous pouvez en effet retrouver la recette de mes bagels juste ici, ainsi que celle des flatbreads juste . Avouez que c’est quand même ce que l’on fait le plus en ce moment en cuisine. Déjà parce que c’est une préparation universelle qui demande peu d’ingrédients : farine, levure, eau. Et avec ce climat de plus en plus estival, on se surprend à rêver apéritif et verre en terrasse. Alors même si je ne peux pas vous promettre la réouverture des terrasses de bar d’ici ce soir, je peux au moins vous partager cette recette que j’aime beaucoup pour l’apéritif. Une focaccia au romarin, moelleuse et délicieusement parfumée à l’huile d’olive, on ne fait pas mieux pour le moral, essayez !

Ingrédients de la focaccia au romarin

  • De la farine classique, tout usage (on va pas faire les difficiles en ce moment).
  • De la levure. La levure boulangère fraîche reste le meilleur choix. Mais si comme moi vous avez des difficultés à en trouver en ce moment : utilisez de la levure sèche de boulanger. La levure sèche fait le job, c’est d’ailleurs ce que j’ai utilisé pour réaliser la focaccia que vous voyez là (confinement oblige).
  • De la bonne huile d’olive, extra-vierge, de première pression à froid (obtenue par un chauffage à moins de 27° qui n’altère pas sa qualité). Tout cela : dans l’idéal. Mais j’ai bien conscience que cette qualité a un coût. Vous pouvez donc bien évidemment utiliser l’huile d’olive que vous avez sous la main.
  • Du romarin. Encore une fois, j’ai l’habitude d’utiliser du romarin frais. En plus de parfumer notre pain, elle donnera à votre cuisine des allures de Provence. Qui n’a pas envie d’être transporté tout de suite en été ?
  • La garniture. Romarin, parmesan, champignons, gros sel… Choisissez tout ce qui vous fera plaisir pour cette focaccia ! Le pain doit être garni au moment de la dernière étape, juste avant la cuisson. Vous pouvez également ajouter des tomates séchées ou de la roquette, du basilic frais… à sa sortie du four !

Conseils pour une focaccia au romarin réussie

  • Le poolish : il consiste en un processus de pré-fermentation composé d’eau tiède, de farine et de levure. Il doit reposer entre 1 à 8h environ (le max est le mieux). C’est un peu la version express du levain : il permet un pain croustillant et une mie alvéolée.
  • Le pétrissage. Pas de robot ici, le pétrissage se fait à la main ! Après avoir bien amalgamé les ingrédients, continuez de pétrir une dizaine de minutes. La pâte doit être homogène et élastique avant de reposer pendant 1h.
  • La patience ! C’est tout ce dont on a besoin pour réussir obtenir une focaccia bien alvéolée et moelleuse à souhait. Ce pain nécessite en effet plusieurs temps de pousse (3h en tout) et de rabats ! Rien de sorcier toutefois, seul le temps sera notre meilleur allié. Et ça tombe bien, on en a un petit peu en ce moment …
  • Les rabats. Comme dit juste avant, une mie alvéolée, ça se mérite ! Après la première pousse, huilez votre plan de travail. Abaissez votre pâton en rectangle sur une épaisseur d’environ 3cm avec les mains et procédez au premier rabat. Dans le sens de la largeur, rabattez un côté, puis l’autre, vers le centre. Ramenez ensuite les deux extrémités (qui faisaient la longueur) vers le centre, l’une sur l’autre. Retournez le pâton, huilez un saladier et envoyez pour un nouveau temps de pousse. Si ce n’est pas clair, je vous laissez jeter un oeil à cette vidéo qui vous montrera les bons gestes (allez directement à 3:30min).

J’ai réalisé de nombreux essais avant de trouver la recette de focaccia au romarin que j’aime ! J’espère qu’elle vous plaira tout autant.

Focaccia au romarin
Focaccia au romarin

Focaccia à l’huile d’olive et au romarin

Un petit parfum d'été en ces premiers rayons de soleil
Prep Time 30 mins
Temps de repos 3 hrs
Total Time 3 hrs 30 mins
Course Apéritif, Pains, Pique-Nique, Sandwich
Cuisine Italienne
Servings 10 personnes
Calories 221 kcal

Ingredients
  

Pour le poolish

  • 5 g de levure sèche de boulanger
  • 110 ml d'eau tiède
  • 50 g de farine

Pour la focaccia

  • 350 g de farine
  • 140 ml d'eau tiède
  • 25 g d'huile d'olive + 1 c.à.s pour la garniture
  • 8 g de sel
  • Romarin ou thym

Instructions
 

Le poolish

  • Dans un bol mélangez l'eau tiède, la levure de boulanger et la farine. Mélangez énergiquement jusqu'à homogénéité. Laissez reposer pour 1h minimum, plusieurs heures au mieux.

La focaccia

  • Mélangez 200g de farine, le sel et quelques brins de romarin. Ajoutez le poolish, l'huile d'olive et l'eau tiède. Mélangez vigoureusement. Ajoutez le reste de la farine et pétrissez jusqu'à totale incorporation. Vous obtiendrez une pâte plutôt collante : c'est normal ! Ne vous inquiétez pas et évitez de rajouter de la farine, c'est la condition pour que la focaccia soit moelleuse à souhait !
  • Pétrissez à la main pendant 10 minutes (ça peut sembler long et fastidieux avec cette texture de pâte, on en a clairement plein les doigts hihi mais je vous promets que vous ne le regretterez pas !). À la fin, vous devez obtenir une pâte qui se tient, et bien élastique.
  • Huilez généreusement le pâton et déposez-le dans un autre saladier préalablement huilé. Couvrez le bol et laissez lever la pâte jusqu'à ce qu'elle double de volume soit environ 1h dans un endroit chaud.
  • Après cette première pousse, huilez votre plan de travail. Abaissez votre pâton (avec les mains) en rectangle sur une épaisseur d'environ 3cm et procédez au premier rabat. Dans le sens de la largeur, rabattez un côté, puis l'autre, vers le centre. Ramenez ensuite les deux extrémités (qui faisaient la longueur) vers le centre, l'une sur l'autre. Retournez le pâton, huilez un saladier et déposez-y votre pâton. Envoyez-le pour un nouveau temps de pousse d'1h dans un endroit chaud.
  • Récupérez votre pâton et effectuez un second rabat. Placez une feuille de papier cuisson sur un plateau on une grande planche à découper. Parsemez-la de farine de maïs. Déposez-y votre pâton. Abaissez-le de façon à former un rectangle de quelques centimètres d'épaisseur. Recouvrez-le de film alimentaire et laissez-le pousser une nouvelle fois 1h dans un endroit chaud.
  • Préchauffez votre four à 240°C et récupérez votre focaccia. C'est le moment de vous amuser : enduisez-la d'une généreuse cuillère à soupe d'huile d'olive et faites-y des trous avec le bout de vos doigts. Parsemez de gros sel et de romarin. Si vous avez choisi de la garnir de fromage, champignons ou toute autre garniture hyper gourmande, c'est le moment !
  • Enfournez pour 15 à 20 minutes. Le mieux serait d'utiliser une pierre à pizza : je n'en ai pas, mais si vous en êtes équipés, n'hésitez pas ! Le résultat n'en sera que meilleur. À la sortie du four, la focaccia doit être bien dorée. Enduisez-la une nouvelle fois d'huile d'olive. Veillez enfin à attendre son refroidissement complet avant de la détailler en tranches puis régalez-vous !
Keyword Apéritif, Houmous, Italie, Pain, Vegan, Végétarien

One thought on “Ma recette de la focaccia au romarin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Recipe Rating